Le juteux business des «cures détox »

À la une de tous les magazines, ces petites bouteilles remplies de jus de fruits/légumes nous font (gentiment) culpabiliser du dernier plateau de sushis englouti. Ces « cures détox » nous promettent mille et une promesses, analyse d’un phénomène.

the-creative-exchange-336792.jpg
standard-cleanse-b-51f9cf4a02a750d9c7c84a5f695d51d8d629e4ca09b525e681e935e57350490a.jpg

Une pression à froid ou rien

Pour bénéficier des avantages de ces cures, le jus des fruits et légumes doit, exclusivement, être extrait à froid.

Cette méthode consiste à presser les fruits et légumes par une vis sans fin. Celle-ci va permettre de maximiser le rendement des fruits via une pression lente d’environ 30 à 60 rotations par minute. L’intérêt de cette méthode réside dans le fait qu’elle conserve l’ensemble des valeurs nutritives. Ce qui donne un jus plus « pur », à boire toutefois dans les heures suivant l’extraction.

Des acteurs multiples pour un marché porteur

On ne compte plus le nombre d’entreprises qui se sont spécialisées dans la mise au point de « cure détox ». Si certains officient exclusivement online, à l’image de Nubio, d’autres ont choisi la création de « bar à jus » comme JuiceLab qui compte trois boutiques à Paris et une à Cannes. Sélectionnés dans les endroits les plus chics de Paris, Nubio distribue ses jus et en-cas à l’Opéra Bastille, à La Grande Épicerie ainsi que dans certains hôtels de luxe parisiens comme le Plaza Athénée ou Le Meurice.

Au cœur de ce marché, les citadins entre 30 et 50 ans sont les principales cibles. Et plus précisément les femmes. Si elles sont les principales consommatrices de ces jus, ce sont elles aussi qui sont les principales entrepreneuses dans cet univers. Seule ou à deux, elles ont créé leur entreprise dans ce secteur florissant des jus frais.

Phénomène de mode ...

jason-briscoe-397410.jpg

Ces petites bouteillesdetox, ont un autre avantage. Elles s’avèrent très photogéniques.

Alors quand on peut partager son dernier shot de légumes, c’est encore mieux ! Toutes ces entreprises sont très actives sur Instagram. LE réseau social par excellence où tout se doit d’être beau ! Yumi compte plus de 36k abonnés sur son compte tandis que JuiceLab en compte 10k. Une course à celui qui proposera le jus le plusdétox et avec le plus de bénéfices pour votre corps ! Accompagnez votre photo d’un petit #Juicy ou #DontStressJustPress, les marques vous remercieront de cette promotion !

... ou bénéfices réels ?

Mais ce phénomène de mode, quidure depuis 3 ans quand même, est-il fondé ?

Sur cette question, les avis sont très partagés. Qualifiés de dangereux pour la santé par certains, ils sont, pour d’autres à consommer en collation lors du goûter. Certains acteurs, comme Nubio, ont fait le choix du haut de gamme en ne proposant que des cures détox élaborées avec des nutritionnistes et des écoles d’ingénieurs.

Alors à l’heure de choisir son type de jus, il est surtout important de savoir ce que l’on désire : cure « détox » de quelques jours ou jus frais pour se faire plaisir. 

À noter toutefois qu'il vous faudra débourser près de 12,50€ pour un jus Nubio de 500 ml. Comptez 300€ pour une cure de cinq jours.  

 
nubioooo.png

Un coût environnemental non-négligeable.

La production de jus nécessite une importante quantité de matière première. Et au cours du processus de fabrication une partie de la matière est perdue. De plus qu’en est-il de l’origine des aliments ? Si vos kiwis arrivent en avion de Nouvelle-Zélande et vos avocats du Mexique, votre jus vous fera sûrement du bien, mais cela ne sera pas le cas pour la planète !

En plus de ce besoin de matière première, il est important de prendre conscience de la quantité d’emballages que produit ce business. Ces petites bouteilles, certes le plus souvent en plastique recyclé, provoquent quand même un nombre de déchets non-négligeable. Même si certains acteurs, comme Wild & theMoon, visent le zéro déchet pour 2020, ces entreprises doivent faire un effort pour réduire leurs déchets.

Alors se faire du bien, oui, mais à quel prix ?

Visuels: Nubio, JuiceLab