Ombrea : l’intelligence artificielle au service des agriculteurs .

Après avoir découvert Ombrea lors de la journée Be a Boss du 20 septembre dernier, je me suis dit qu’il fallait que j’en fasse un article pour SmartxHer.

Parce que sa co-fondatrice, Julie Davico-Pahin, a su convaincre le jury grâce à un pitch ultra-efficace et que le projet vaut, à lui seul, la peine d’être diffusé au plus grand nombre. Agriculteurs ou non ! 😉

Photo-4.jpg

Ombrea kézako

Comme Julie l’a si bien dit le 20 septembre dernier il s’agit d’un «outil de régulation climatique».

Bon c’est très joli, mais je suppose que vous voulez concrètement savoir comment ça marche et pourquoi elle a décidé de créer ce système qui vient en aide aux agriculteurs. J’y viens 😉.

Ombrea propose des ombrières qui s’installent au-dessus des champs, plutôt des petites parcelles et non des grandes surfaces agricoles. Ces ombrières sont « intelligentes », et oui (!), grâce à l’intelligence artificielle , un logiciel a été développé et l’ombrière s’adapte à chaque besoin, selon le type de culture et les défis rencontrés par les agriculteurs.


Prêts pour la liste des bénéfices pour celles et ceux qui comptent investir dans ces ombrières ? 😏

Accrochez-vous, car ils sont nombreux ! ☺️

La modulation des ombres au sol permet une régulation des températures ce qui a pour intérêt de protéger les cultures des gelées de printemps qui peuvent être désastreuses pour la production. Et si ça protège contre le froid, les ombrières ont aussi l’avantage de protéger contre le soleil, vous me suivez ? Cela permet de … réduire les besoins en irrigation des surfaces protégées. Trop smart   !

Un dernier avantage ? L’eau qui ruisselle sur la parcelle est recyclée … tellement bien pensée cette ombrière ! 

arnaldo-aldana-203173-unsplash.jpg

Mais oui, comment Julie a-t-elle eu cette idée qui promet d’être une petite révolution pour les agriculteurs ?  

Et bien, elle nous a expliqué que son papa, horticulteur et fils de maraicher, ainsi que ses confrères du milieu, subissent depuis quelques années les effets du changement climatique. Les rendements sont moins bons, ce qui met en péril tout un pan de l’activité économique à forte valeur ajoutée : horticulteurs, maraichers, viticulteurs. Tous rencontrent les mêmes soucis liés au dérèglements des saisons, gelées très froides, absence de pluie durant les étés.

C’est ainsi qu’il lui est venu à l’idée de mettre en place un système clé en mains permettant de faire face aux aléas du changement climatique. Et voilà le début de l’aventure Ombréa.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce très beau projet que portent Julie et son papa, n’hésitez pas à visiter leur site internet ici. Il y a plein de dessins et pour celles et ceux qui souhaitent plus de détails, tout est très bien expliqué ! 🙃

Je vous souhaite un bon week-end et on se retrouve lundi pour une nouvelle semaine ! Oh yeah !